dimanche 27 juillet 2014

On pense parfois que les larmes viennent de nos événements présents.
Des larmes pour évacuer, des larmes pour comprendre, des larmes pour enlever chaque fausse croyance. On rêve de celui ou celle qui viendra nous sauver, celui qui nous donnera une vie"normale", la vie nous amènera autant de larmes que nécessaire pour comprendre notre chemin et non celui rêvé ou imposé. (Photos Nancy Van reeth)





La chambre des questions