samedi 2 août 2014

Je suis née en 1968. Jusqu’en terminale je reçois une éducation religieuse avec uniforme
dans un univers surprotégé et austère, ce qui accentuera mon refus de l’autorité et donnera
à mon travail un sens mystique. D’avoir été élevée dans la religion m’a donné le
sentiment que les choses se font en dehors de moi. Quelque part c’est le pouvoir que je 
donne à mes poupées, mes tapisseries et la maison, comme si tout cela allait réaliser ce que  je ne peux pas concrétiser : j’inscris dans mon travail ou la maison ce que je désire avant de passer à l’acte. 
De 1987 à 1990, je fais mes études dans une Ecole d’Arts Graphiques, les
directeurs me laissent beaucoup de liberté et je ne réponds jamais aux sujets demandés. 
Je commence à peindre les murs de mon appartement de manière obsessionnelle pour 
créer un univers rassurant et remplacer la tapisserie répétitive de mon enfance qui
m’aidait à m’endormir
Je dessine beaucoup sur le thème de la maternité religieuse, la mère comme image
inaccessible. Plutôt comme une recherche de la maternité qui amène à un état de béatitude
religieuse.
Je ne pratique aujourd'hui aucune religion. Je cherche juste à tenir droit, remercier régulièrement la vie. Je pratique une sorte de magie blanche pour m'aider à continuer mon chemin. Je dessine ce que je vis ou ai vécu.
Dessin de 1990

dessin de 1990

dessin de 1990
dessin de 1990




Villa verveine

villa Verveine

Villa Verveine

Villa verveine


Recherche de la lumière