mercredi 13 août 2014

J'ai cru aimer.  J'ai cru faire de la magie blanche. Mais bien au contraire, non seulement ce n'est pas de l'amour mais en plus c'est de la magie noire. Comment appeler autrement l'envie de posséder l'autre. J'ai tissé de nombreux cheveux, manipuler des liquides venant de leur intimité. J'insiste sur le mot"manipuler".  J'ai voulu jouer avec leur propre volonté et la volonté de la vie. Je me sens libérée. Non seulement je n'ai plus envie de posséder mais je n'ai pas envie non plus de me comparer, je ne me sens plus en état de manque.


. Vous ne verrez peut être pas la différence car je vais continuer les poupées et tapisseries mais le sens est différent.