lundi 1 septembre 2014

L'anarchie de l'amour, 
y croire toujours.
Ne pas penser qu'il est là pour combler,
lourde tache pour l'être aimé,
impossible à réaliser.
Apprendre à aimer,
 à respecter l'autre dans son besoin d'intimité.
 Et la sexualité, reflet de notre cœur?
parfois aussi de nos peurs.
 A ne surtout pas faire à contre cœur.
Je pense à toi, tu es là, sur mes murs,
nous nous manquons, 
nous apprenons.
La chambre murmure ton nom.