mardi 23 septembre 2014

Je ne tisse donc plus de cheveux, je ne marque plus de choses conte la volonté de l'autre mais je n'arrive pas à désunir nos poupées. Elles s'unissent et attendent que le temps passe à mes côtés. Si je les sépare tout s'écroule autour de moi. Encore un pas à faire pour nous libérer, me libérer,ainsi que les poupées. Leurs sexes sont collés, elles se regardent.....
Dessins de Eric Demelis